Le Musée de l'asthme

est présenté par

 le RESPIRELIBRE

Merci beaucoup à M. Marc Sanders, qui nous a offert les pieces d'expo

L'histoire de l'asthme

Le mot « asthme »  apparu

 en Grèce antique. Homère,

en décrivant dans son Iliade

l’état respiratoire d’Hector

dont Achilles venait de

transpercer la poitrine avec une lance (celui-ci,

apparemment, ne respirait pas du tout), introduit pour la première

fois le terme « asthme ». C’était en 19e  siècle avant Jésus Christ...

   

 

Musée des inhalateurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Les asthmatiques célébres

 Ils souffraienent de l'asthme: 

   

ØLudwig van Beethoven - compositeur sourd qui a écrit 9 symphonies
ØLeonard Bernstein - compositeur Juif-Américain, chef d'orchestre et pianiste
ØAntonio Vivaldi - compositeur Italien des Quatres Saisons

... La liste est longue...

Cela nous apprend

Dr. Soin-Bobo: "- Qu'est-ce qu'on va soigner, Monsieur Asthmatix?"

Mr. Asthmatix:

- Et bien, les bronches, qui respirent mal. Elle est bien bronchique, cette asthme. C'est comme si quelque chose se fermait de l'intérieur...

 

- Vous avez raison. Le problème est dans les bronches.  

 

  MA

 

 

Musée de l'asthme ©

 

On dit qu’en connaissant l’histoire, on peut construire le présent et apprendre l’avenir.

L’histoire de l’asthme bronchique est un roman fascinant.

 

 

Nos partenaires :

 

 FFAAIR
http://www.ffaair.org/
/

 

Aujourd'hui ce sont les associations des patients qui font l'histoire

 

 Liens  amicaux :

 

http://www.inhalatorium.com/

 

Association Amicale des Insuffisants Respiratoires de Normandie AAIRN,

AAIRN 27

 
Association des Insuffisants Respiratoires Côte de Jade-Côte D' Amour- Pays de Retz.www.jadair.asso.fr

 

AIRE (Association des Insuffisants Respiratoires de l’Est) www.airest.fr

 

 

Expertise en Asthmologie http://www.allergens-controlled.com/

L'Appel d'action sur l'asthme et l'allergie

Vous pouvez signer de la part de l'association et aussi de la part du patient
Pour ça il faut aller sur le site www.callallergyasthma.eu

 vous appuyiez "you can support" (en bleu), après vous choisissez  "organisation" ou  "individual", après il reste à écrire le nom, le prénom, l'e-mail. Choisir la France dans le cage "Country" et appuyer "submit" en jaune.

 

 

L'Académie Européenne d'Allergie et d'Immunologie Clinique (EAACI), l'EFA et le Parlement Européen (le Groupe d'Intérêt sur l'allergie et l'asthme) a lancé un appel à l'action en Europe le 25 avril 2017, Bruxelles.

Aujourd'hui, les professionnels de la santé, les patients et les politiciens ont joint leurs forces pour appeler à l'action aux niveaux national et Européen sur l'allergie et de l'asthme. C’est le début de la campagne pan Européenne. L'Appel à l'Action présente des recommandations politiques aux États Membres de l'UE, la Commission Européenne, le Parlement Européen et les patients/acteurs de la société civile, avec l'objectif d'unir tous stratégique parties de l'Europe pour aider à apporter des réponses politiques efficaces pour l'allergie et de l'asthme grâce à une collaboration et une approche holistique, en soutenant les droits des patients. En particulier, la campagne prévoit :

• stratégies et programmes Européens sur l'allergie et de l'asthme à être mis en œuvre dans tous les États Membres

• plus de fonds pour la recherche afin de faire progresser la compréhension de l'allergie et de l'asthme

• l'amélioration de la prévention et du diagnostic pour réaliser la détection précoce et de permettre un traitement efficace

• mesures pour remédier à des déclencheurs sous-jacents, tels que la qualité de l'air, d'allergènes alimentaires et de produits, et d'améliorer l'analyse des causes profondes des maladies allergiques

• renforcer le travail sur traitement individualisé, et les progrès de la médecine personnalisée.

 

Entre autres mesures, l'Appel à l'Action invite la Commission Européenne à encourager une plus grande coopération et coordination entre les États Membres dans la promotion des programmes sur l'allergie et sur l'asthme et de prêter le soutien à la coordination de recueillir des indicateurs de santé publique et de mieux surveiller l'évolution des tendances sur l'allergie et de l'asthme. Il exhorte également les États Membres à investir dans la prévention et dans la détection précoce de l'allergie et de l'asthme, y compris les campagnes de sensibilisation et des programmes de formation des professionnels de santé.

L'Appel à l'Action est ouvert jusqu'à la fin du mois de septembre pour l'approbation de toutes les parties intéressées qui souhaitent se joindre à ce mouvement d'appuyer le renforcement et l'amélioration de l'allergie et de l'asthme politiques. Une plate-forme en ligne pour l'approbation est disponible à http://www.callallergyasthma.eu/ et la Coalition vous encourage à prendre part à cette initiative. Ensemble, co-initiateurs et les supporters sont unis pour créer une meilleure santé et plus heureux avenir pour les 220 millions de dollars, ou plus de patients avec l'allergie et de l'asthme en Europe.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter: EAACI Bureau de Liaison UE | EUoffice@eaaci.org | + 32 (0) 2 213 13 42 l'EPT de Bureau | info@efanet.org | +32 (0)2 227 2712

Répondez, s'il vous plait, à nos questions sur votre expérience

  • 1. Avez-vous une maladie respiratoire? Depuis combien de temps?

  • 2. Si vous utilisez les inhalateurs est-ce que le professionnel de santé vous a montré comment l’utiliser?

  •  3. Est-ce que le professionnel de santé vous a demandé à montrer comment vous l’utilisez?

  • 4. Avez-vous le plan d’action écrit pour gérer votre maladie?

  • 5. Est-ce que le professionnel de santé vous a informé sur les effets secondaires de vos médicaments?

  
 


Contrôle de l'asthme. Nous n'y sommes pas

Les dernières études montrent

74% des asthmatiques utilisent les inhalateurs de secours chaque jour

51/% des malades ont besoin d'une intervention médicale ou plus pendant année

90% des malades pensent qu'ils contrôlent leur asthme, en réalité c'est 21,5%.

Conclusion : l’éducation thérapeutique existante est absolument insuffisant