Carnaval historique d’asthme

En 2002, la Journée Internationale de l’Asthme est tombé le 7 mai. 

             A Ekaterinbourg, les événements centraux de cette journée-là ont été : l’inauguration du musée d’asthme et le carnaval dans le square Historique.

            La manifestation au centre ville, dans le square Historique, s’est déroulée avec un grand enthousiasme. La musique a contribué à cet enthousiasme. Des marches, des valses interprétées par la fanfare d’enfants de l’école musicale ont remonté le moral à tout le monde.  

             On a tenu un meeting très bref, les docteurs et les malades d’asthme se sont prononcés sur la Journée. Nous avons distribué des tracts « Laisse chacun respirer librement » (c’est le slogan international de la Journée de l’asthme) contenant des renseignements sur les problèmes de l’asthme et des maladies allergiques. Il faut dire que le public rassemblé autour des manifestants lisait ces tracts avec beaucoup d’intérêt.

Mais, bien sûr, la clé du programme était le carnaval sans précédent et le concours des costumes représentant les moyens de traitement de l’asthme, ses attributs, les facteurs écologiques. Ceux qui on vu ce brillant spectacle, ainsi que ceux qui y ont participé, s’en souviendront sans doute toujours. Les malfaiteurs : la cigarette, l’acarien, la lessive, les fleurs, l’asthme à trois têtes (toux – essoufflement – étouffement) avaient l’air de vrais carnassiers. Leur danse autour des pauvres Poumons (un costume également) était tout simplement effrayant. Mais les sauveurs ont apparu sur la scène (toute une armée multicolore d’aérosols en poudre et d’inhalateurs, suivis d'une magnifique Chambre d’Inhalation), et tout a bien fini.

 

Parmi les participants au carnaval, il y avait des étudiants du Collège de médecine du district et du Collège pharmaceutique, des écoliers, des étudiants d’Université, en bonne santé aussi bien que souffrant de l’asthme.

Il y avait une foule de journalistes au centre ville. La Journée International de l’Asthme 2002 est devenu un vrai événement pour Ekaterinbourg. On y a consacré non seulement des reportages dans les journaux télévisés sur toutes les chaînes locales, mais aussi, des programmes analytiques. La radio et la télévision nationale, et même la BBC nous ont aussi prêté leur attention.

Nous voudrions remercier tous les participants au carnaval, les auteurs des costumes et aussi, ceux qui ont contribué à la création du musée.

Plusieurs années ont passé, mais il semble que cette manifestation est toujours dans la mémoire de ceux qui y ont participé (Il n’y a jamais eu rien de pareil !)

 

Et vous, quels costumes pourriez-vous proposer ? Envoyez-nous des dessins et des photos. Organisons un  carnaval virtuel !